Hearthstone

Jeux de Rastakhan : Les Nouvelles Cartes Druide

Les nouvelles cartes de la future extension de Hearthstone, les Jeux de Rastakhan, continuent à être dévoilées peu à peu, intéressons-nous aujourd’hui au druide !

Le druide était confronté à un gros problème pour recevoir de nouvelles cartes. De nouvelles cartes qui s’inséreraient dans les archétypes combo auraient fait, à raison, hurler de rage la communauté. Ce sont donc deux archétypes qui n’ont jamais été viables qui reçoivent de l’aide : bête et attaque directe.

Astérix et la serpe en mousse

Légendaires

 

La première, le Druide de guerre Loti est le champion troll des druides. La carte est extrêmement flexible, mais assez peu impresssionante pour une légendaire. C’est en combo avec Fandral en Wild qu’elle prendra une puissance quasi aberrante. Sa versatilité la rendra probablement assez viable, il reste qu’elle n’est pas spécialement excitante et que ses effets sont assez génériques.

Gonk, le raptor, Loa tutélaire des druides est la deuxième carte légendaire révélée et vient tenter de ressusciter un archétype druide qui n’avait jamais vraiment décollé : le druide attaque directe. Elle souffre toutefois de l’extrême prudence dont Blizzard doit faire preuve face à une classe qui a totalement dominé la méta des dernières extension et du risque d’offrir à ses archétypes Tier S de nouvelles armes involontairement. L’effet est loin d’être impressionnant, force le druide à prendre beaucoup de dégâts et à combo la carte avec une griffure, son pouvoir héroïque étant loin d’être encore assez puissant sans la carte Chevalier de la Mort déjà jouée.

Épiques, rares et communes

Comme pour les nouvelles légendaires, le Druide souffre de la puissance de ses autres archétypes et reçoit une série de cartes normales tentant de raviver des archétypes non-viables sans offrir de nouvelles solutions aux decks existants. L’Esprit du Raptor pourrait trouver son intérêt face à des decks token ou une fois que la carte DK Malfurion a été jouée mais reste terriblement situationnel étant donné que les autres cartes ne rendront probablement un deck pure attaque viable. Le Savage Striker est une Sauvagerie avec un body de 2/3. Sauvagerie n’a quasi jamais trouvé sa place dans un deck druide et cette nouvelle carte devrait suivre son chemin.

Le Treespeaker se sent un peu seul à pousser l’archétype Tréant arrivé avec Armageboum et ne devrait pas apporter de révolution à sa viabilité. La Marque du Loa continue avec les buffs druides et pourrait trouver une viabilité dans un deck token, elle reste toutefois un peu chère en coût pour le tempo qu’elle apporte dans ces decks et peut être un peu trop faible pour les decks contrôle. Stampeding Roar et Instinct du Prédateur viennent tenter de compléter la collection Bête du Druide. Il reste que les bête ont tendance à être des cartes midrange ou agressives hors combos du chasseur, Stampeding Roar sera donc probablement un peu chère et Instinct du Prédateur de peu de valeur pour 4 de mana. Elles pourraient toutefois offrir d’excellentes solutions à un deck bête/contrôle si l’archétype est assez poussé par les cartes neutres.

All you need to do is sign up!

Get on the list to receive esports breaking news, interviews and tournament results or simply follow what show is coming to GINX Esports TV directly to your inbox, every week.
Fermer

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer